Par Nathalie Duny, le 10 Octobre 2016 dans INTERVIEW DE PERSONNALITES - People

Ariane Massenet, journaliste et ex-chroniqueuse au « Grand Journal », nous parle de son engagement pour la fondation I loge you. Elle nous ouvre les portes de sa maison idéale. Lumineuse, chaleureuse, un brin fantaisiste... comme elle ! Interview.

Quel est le but de la fondation " I loge you " ?

La fondation a pour objectif de financer des projets d’action autour du mal logement. Actuellement, il y a plus de 8 millions de mal-logés en France. Avec la crise et le climat actuel, le mal logement est partout et peut toucher toutes les catégories socio-professionnelles et tous les âges. La fondation agit de façon concrète.
Nous recherchons des associations de terrain et nous tentons de faire des actions pour mobiliser les Français et collecter des fonds pour ces petites associations qui n’ont pas assez de fonds. La fondation organise aussi une Journée Nationale de solidarité logement depuis 3 ans. Cette année, c’était le 14 mai, à Paris, avec le concours de la mairie. Nous avons construit une maison éphémère « une Pop up House », qui a été offerte à l’association Alinéa à côté de Lyon, qui vient en aide aux femmes souffrant de mal logement.


Comment peut-on vous aider ?

La fondation, qui est sous l’égide de la Fondation de France, a  besoin de fonds pour les redistribuer aux associations de terrains. Pour cela, il suffit d’aller sur notre site I LOGE YOU et de faire un don. Les gens peuvent aussi se rapprocher des associations de terrains.

Ariane, quels sont vos projets actuellement ?

J’avais envie de mettre en sommeil la télévision. Je travaille sur l’écriture d’une série fiction, sur les coulisses de la télévision, dans laquelle j’aurai un petit rôle. J’espère qu’elle verra le jour assez rapidement.

La maison idéale, pour vous, elle est comment ?

Au bord de l’eau, si possible entièrement ouverte, en bois, avec un ponton et un bateau ! Je suis très attachée à la luminosité. Le bruit ne me gêne pas, mais j’ai besoin de beaucoup de lumière.

Quelles sont vos pièces préférées ?

Le salon et la cuisine. La cuisine car j’adore la gastronomie et aussi pour son ambiance et le bruit des ustensiles ! Le salon pour son côté cocon.

Vos gestes écolos ?

Le tri sélectif bien sûr. Je fais aussi très attention à l’environnement. Je ne jette rien à l’extérieur. Ce sont des petits gestes, mais très importants néanmoins !

Êtes-vous plutôt ordonnée ou " bordélique " ?

De plus en plus ordonnée avec l’âge. Mais je n’aime pas non plus quand tout est impeccable, ça manque de vie et de personnalité. Et je déteste la sensation d’être dans un appartement témoin !

Côté déco, êtes-vous plutôt moderne ou classique ?

J’aime le mélange des deux. Le tout moderne manquerait d’histoire et de souvenirs et le tout classique a un côté un peu tristounet. Je suis très attachée à la transmission du savoir, des valeurs et aussi des objets.

Que pensez-vous de votre notaire ?

Mais que du bien, c’est mon cousin ! Le notaire est toujours de très bon conseil. Il occupe une place particulière. C’est une personne de confiance qui nous accompagne et conseille dans tous les moments importants de notre vie.

Propos recueillis par Nathalie Duny le 12/09/2016

  •  Imprimer