Par Nathalie Duny, le 13 Novembre 2014 dans JE M'INFORME SUR L'IMMOBILIER - L'indicateur immonot des prix

Du côté des taux de crédit, c'est toujours le beau fixe ! Les taux dégringolent maintenant depuis janvier. C'est bon pour votre pouvoir d'achat immobilier, car lui, pendant ce temps là, il grimpe ! Du coté des prix immobiliers, ils font toujours le grand écart !

En vidéo : météo immonot


La météo de Novembre 2014.

Les taux des crédits immobiliers et les prix de l'immobilier.

Du côté des taux de crédit

Où en sommes-nous ?
Toutes durées confondues : les taux fixes moyens se situent à 2,65 % ! Pour avoir des taux aussi avantageux qu'aujourd'hui, il faut remonter au début des années 40...

Où peut-on négocier les meilleurs crédits ? C'est dans le Sud Ouest, comme le mois dernier, où les taux sur 15 ans se situent à 2,30 %. À l'inverse, les taux grimpent à 2,40 % dans le Sud Est, dans l'Est et dans l'Ouest.

C'est le moment d'emprunter : prenons un exemple !
Il y a 1 an, à la même époque, en empruntant 200 000 euros sur 20 ans à un taux de 3,5 %, votre crédit vous revenait à plus de 78 000 euros. Aujourd'hui, en empruntant à un taux de 2,7 %, le même crédit vous reviendrait à 59 000 euros, et vous économiseriez plus de 19 000 euros.

Vous hésitez sur une durée d'emprunt ? Sachez que plus la durée d'emprunt est longue, plus vous paierez d'intérêts !

Du coté des prix immobiliers

Selon les derniers chiffres des notaires, les prix des logements anciens ont cependant reculé de 1,3 % en un an.

Concernant les appartements dans l'ancien, en regardant la carte, vous constatez que dans des villes comme Limoges, Paris ou Toulouse, les prix se sont stabilisés depuis le mois dernier !
Paris reste de loin la ville la plus chère : 8 120 euros/m2, loin devant Bordeaux 2 928 euros/m2 !
Parmi les villes les plus abordables, Limoges décroche la palme avec 1 272 euros/m2.

Comment se porte le marché immobilier à Limoges ?
Le parc immobilier est constitué essentiellement de constructions datant des années 70.
L'offre n'est donc pas forcément adaptée à la demande. Les délais de vente se sont allongés et sont désormais supérieurs à six mois.
Par ailleurs, les biens avec travaux trouvent difficilement preneurs.
Les acheteurs sont durs en affaires. Si les vendeurs souhaitent réellement vendre, il faut qu'ils acceptent de négocier !

Comment se porte le marché à Paris ?
En un an, les prix des logements anciens ont baissé de 1,4 % en Ile-de-France selon les derniers chiffres des notaires.
Là encore, les biens avec défaut sont quasiment évincés du marché. Par contre, les petites et moyennes surfaces qui sont à des prix raisonnables se négocient bien. Cela constitue un pied à terre ou un logement pour des enfants étudiants. 
Là encore, les acheteurs ont la main et cela ne semble pas près de changer !

  •  Imprimer