Par Marie Christine Ménoire, le 13 Octobre 2016 dans JE M'INFORME SUR L'IMMOBILIER - L'édito du mois

La crise du logement serait-elle en passe de se résorber pour les futurs propriétaires ? Difficile d'être affirmatif, mais c'est en bonne voie, et ce n'est pas trop « taux », grâce à la baisse du coût des emprunts immobiliers.

Le recul des taux atteint désormais des niveaux qui redonnent du pouvoir d’achat immobilier. Selon les derniers chiffres publiés par Crédit Logement/CSA, les taux d’emprunt (hors coût des assurances et des garanties) se sont ainsi établis à 1,48 % en moyenne au mois d’août, toutes durées confondues (contre 1,55 % en juillet). Un gain qui s’est déjà traduit par une dizaine de mètres carrés supplémentaires pour le même prix depuis le début de l’année.
À ce contexte propice, s’ajoutent des prêts à taux zéro ou presque, qui enfoncent le clou pour inciter à acheter sans tarder :

  • Le prêt à taux zéro, qui profite à tous les primo-accédants, représente jusqu’à 40 % du coût de l’opération…
  • Le prêt action logement, qui se destine aux salariés du privé (pour les entreprises de plus de 10 salariés), permet d’obtenir jusqu’à 25 000 € ;
  • L’éco-PTZ, qui s’adresse aux personnes qui souhaitent rénover un logement ancien, autorise une enveloppe de 30 000 €.

Dans ces conditions, il faut se dire que les portes du financement s’ouvrent largement vers votre futur logement. Nul doute qu’il faut demander sa maison au pied du sapin (de Noël) pour profiter de ces taux cadeaux !

Passez commande chez votre banquier pour financer votre projet et rendez-vous chez votre notaire pour signer.

  •  Imprimer

A lire aussi