Par Christophe Raffaillac, le 2 Mai 2016 dans JE M'INFORME SUR L'IMMOBILIER - L'édito du mois

A près des années caractérisées par un marché déprimé, l'immobilier retrouve enfin de belles velléités au point de voir naître, ici ou là, des négociations nourries, des tensions sur les prix et des transactions ragaillardies...

De part et d’autre, les foyers d’observation du marché nous indiquent qu’une petite révolution est en marche, et qu’elle vise à redonner à la pierre sa stature de placement inébranlable.

Sur le front de l’immobilier ancien, la Tendance immonot joue le rôle d’éclaireur pour anticiper l’évolution du marché. Elle nous apprend que les notaires prévoient une reprise de l’activité, avec des transactions plus fluides, se traduisant par une stabilité des prix pour les mois à venir (plus de détails sur immonot.com).

Dans le camp de l’immobilier neuf, le moral des troupes est au beau fixe ! Il faut dire que les chiffres de la construction individuelle laissent augurer une année 2016 bien plus conquérante, avec des mises en chantier en progression de 13 % sur 1 an (à fin janvier 2016).

Les promoteurs peuvent aussi entrevoir l’avenir plus sereinement et continuer de marquer leur territoire là où les besoins en logements sont importants. L’occupation du terrain se confirme, car les programmes immobiliers neufs ont vu leur nombre croître de 18 % sur 12 mois à fin janvier 2016.

Une situation qui devrait se solder par une victoire de l’immobilier, qui prend une belle revanche sur les placements financiers, plutôt malmenés actuellement. Nul doute que les propriétaires immobiliers apprécieront ce juste rééquilibrage des rapports de force !

  •  Imprimer