Publié le 11 mai 2017  par Christophe Raffaillac dans Actualités

Que faut-il retenir de l'actualité de l'immobilier en ce mois de mai ? Immonot vous donne les infos clés !

Domiciliation bancaire
Une décennie et ce sera fini

Vous avez emprunté et devez domicilier votre salaire auprès de l'établissement prêteur… La loi Sapin 2 pourrait booster la mobilité bancaire :
  • elle permettra de limiter à 10 ans la domiciliation du salaire de l'emprunteur,
  • au cas échéant, la banque devra accorder un taux d'intérêt "particulièrement attrayant" ou supprimer les frais de dossier.
Rappelons que la loi sur la mobilité bancaire permet à l'usager de demander à sa nouvelle banque de s'occuper du transfert de ses comptes.

Résidence secondaire
Cible principale de la fiscalité locale

Depuis 2015, les maires des villes situées en zone tendue peuvent majorer de 20 % la taxe d'habitation des résidences secondaires. Mais un amendement du budget 2017 leur permet :
  • d'augmenter la taxe d'habitation de 5 à 60 % ;
  • ce qui permet de gommer les injustices de la surtaxe forfaitaire de 20 % !
Cette mesure doit inciter les propriétaires à mettre en location leurs résidences secondaires ou à les vendre, dans les 1 149 villes des zones dites tendues.

Immobilier
Le placement de l'année !

Malgré la légère remontée des taux d'intérêt et la hausse des prix de l'immobilier, la pierre est plus que jamais LA valeur « refuge ».
Selon les Échos, quelques chiffres clés le confirment :
  • dans l'ancien, le rendement a augmenté entre 3 % et 8 % en 2016, selon les prix et les loyers pratiqués ;
  • dans le neuf, la rentabilité annuelle espérée est comprise entre 2,5 % et 5 % dans le cadre du dispositif Pinel.
Des bonnes perspectives qui ne doivent pas faire oublier que les loyers à la relocation sont encadrés dans les grandes agglomérations (les zones tendues). Pas possible de louer plus cher qu'au précédent locataire.

Achat immobilier
M. et Mme font bon ménage

C'est le résultat d'une enquête réalisée par immonot qui révèle que dans 73 % des cas, le choix final pour un achat immobilier se fait à 2.
  • Pas de jaloux côté budget, puisque 71 % des couples remboursent leur crédit conjointement
  • Question déco, les dames ont le dernier mot, car elles choisissent dans plus d'1 couple sur 2.
Pour l'entretien extérieur, elles passent la main à Monsieur, qui gère dans la moitié des cas !
  •  Imprimer