Publié le 14 février 2017  par Christophe Raffaillac dans Actualités

Hier, c'était la fête des amoureux. En 2017, la Saint-Valentin est-elle "has been" ou pas ? 61 % des Français ont déclaré ne pas vouloir la célébrer cette année, selon notre dernier sondage immonot*.

La Saint-Valentin serait-elle légèrement démodée ? Une majorité de Français (61 %) voulaient en effet la boycotter cette année. Certains lui reprochent d’être une fête commerciale et pas vraiment un rendez-vous romantique. D’autres diront que l’amour se cultive au quotidien. Argument que l’on ne peut réfuter. Hélas, le quotidien n’est-il pas souvent contrarié par de vilaines habitudes ?

Plus d’un tiers des sondés souhaitaient cependant fêter la Saint-Valentin. C’est pour eux l’occasion d’affirmer leurs sentiments.

Mais, raillée ou adorée, cette fête sait encore faire parler d’elle… D'ailleurs, elle est célébrée un peu partout dans le monde. Chaque pays a ses coutumes et rituels. Par exemple au Danemark : les hommes offrent des fleurs blanches à leur élue avec un petit mot composé de quelques rimes anonymes...

Vous l’avez compris, chez immonot on est romantique et la Saint-Valentin fait encore battre le cœur de toute notre équipe.

D'où vient la Saint-Valentin ?

D'un prêtre, Valentinus, qui célébrait en secret les unions interdites par l'empereur. Démasqué, Valentin fut emprisonné, puis décapité le 14 février 270. En 1496, il a été canonisé, devenant ainsi le saint-patron des amoureux.

ND

*Sondage immonot réalisé en février 2017

  •  Imprimer