Publié le 06 février 2017 dans Actualités

En pleine campagne ou à proximité de la ville ? D’une grande superficie ou plus petite (style petit nid douillet), nous avons tous un rêve de maison et de ville où poser nos valises. Découvrez quel est le logement idéal pour la majorité des Français.

Les Français rêvent de vivre dans une maison individuelle (77,3 %). Pas forcément très grande. Au contraire même, pourrait-on dire. Un petit pavillon avec 2 étages, un petit jardin ou une terrasse (55,9 % des personnes interrogées) est le type d’habitation le plus souvent plébiscité (38,4 %). S'il est de plain-pied c’est encore mieux pour 57,6 % d’entre vous. Et s'il y a, en plus, un garage ou un parking c'est le logement idéal (55,5 %).

Si elle n'est pas grande, par contre, la maison doit être :

  • Confortable et conviviale. Elle est le lieu pour se retrouver en famille ou entre amis. D'ailleurs le salon et la cuisine sont les pièces préférées des Français, 68,8 % pour le premier et 21,5 % pour la seconde.
  • Sécurisée. 20 % des Français sont prêts à s’équiper d’une alarme, de portes blindées ou encore de visiophones pour se sentir plus en sécurité.
  • Économe en énergie pour 65,7 %.

L’emplacement est aussi un critère de choix incontournable (55,3 %). Les Français aiment la ville. La proximité du travail, des transports, des commerces, des services (hôpitaux, écoles…) et des loisirs est indispensable. C’est impensable de vivre ailleurs pour 41 % des Français interrogés, même si la campagne a encore quelques adeptes (32,8 %). Ensuite l’environnement proprement dit de la maison. Même si elle est située en milieu urbain ou à proximité (pas à plus de 30 minutes de transport pour rejoindre son lieu de travail), le lieu de résidence doit être au calme. Étonnamment ce critère arrive de plus en plus souvent en tête des préoccupations des acquéreurs, parfois même devant le prix d’achat (27,7 %).

Enfin, les Français ont des villes « chouchous ». Pour y vivre, ils prendraient volontiers la direction d’Angers, Quimper, Limoges, Albi, Pau, Clermont-Ferrand, Rennes, Poitiers, Angoulême et Brest. Ces villes ont été retenues pour leur cadre de vie agréable, l’accès à la culture, leur pôle universitaire renommé, une offre de soins de qualité, des prix de l’immobilier abordables, un environnement sain et relativement protégé de la pollution et des risques liés à la proximité de sites industriels dangereux…

Et pour y travailler, ils privilégient plus les grandes agglomérations telles que Nantes, Bordeaux, Lyon, Rennes, Toulouse, mais aussi Grenoble, Lille, Tours, Dijon et Orléans où les critères de choix sont différents de ceux énoncés plus haut. Dans ce contexte, les Français recherchent avant tout une ville porteuse d'emplois - notamment pour les jeunes. Elle doit être dynamique au plan économique pour attirer les cadres, les chercheurs mais aussi les touristes, puisque desservie par le TGV ou un aéroport. 

Sources : Enquête réalisée par immonot.com en novembre 2016 auprès de 1 163 internautes - Palmarès de l'Express sur les villes où il fait bon vivre et travailler

MCM

  •  Imprimer