Publié le 07 juillet 2016 dans Actualités

Le groupe de protection sociale AG2R La Mondiale et l’organisme Apave Certification ont lancé le 28 juin le label Haute Sécurité Santé (HS2). L'objectif ? Promouvoir des logements adaptés aux personnes âgées souffrant de perte d'autonomie.

C'est la promesse d'une petite révolution dans le monde de l'immobilier. Elle vise à repenser le logement des seniors pour prolonger, de trois à six ans minimum, leur maintien à domicile et réduire ainsi le coût de la dépendance. Elle se traduit par la création d'un label : le label HS2 (Haute Sécurité Santé)Inscrite dans une logique de prévention, la mise en application de cette labellisation a été confiée à l’APAVE. Ghislaine Alajouanine en est l'auteur et le concepteur. 

Depuis quelques jours, une expérience pilote a vu le jour en Guadeloupe. Pour les besoins de l'opération, le groupe de protection sociale AG2R La Mondiale et l’organisme Apave Certification ont réhabilité une résidence d'une cinquantaine de logements en tenant compte des différents critères mentionnés dans la grille d'évaluation du label. Les critères (200 en tout) tiennent compte de la qualité de l’immeuble mais aussi de la qualité des services disponibles (dispositifs médicaux connectés, suivi nutritionnel personnalisé, livraison de plats, etc.).

Aménager son logement de façon à favoriser le maintien à domicile sera demain une nécessité. La domotique peut y aider, mais cela ne suffira pas… Selon l’INSEE, depuis fin 2015, les plus de 60 ans sont plus nombreux que les moins de 20 ans ! En 2060, la France devrait compter près de 24 millions de personnes de plus de 65 ans et 5 millions de personnes de plus de 85 ans. Le nombre de personnes dépendantes devrait également augmenter. On en compte aujourd'hui 800 000. En 2040, les spécialistes de la question estiment qu'elles seront près de 1 200 000 personnes. 

V.A.

  •  Imprimer