Publié le 06 mai 2016 dans Actualités

S'il souffle un vent de liberté au mois de mai, "fais ce qu'il te plaît", il ne faut pas oublier quelques obligations liées à sa déclaration. Car les services fiscaux ont fixé plusieurs dates pour déclarer ses revenus. D'autant qu'il existe quelques leviers qui autorisent des réductions ou crédits d'impôts. Voici un pense-bête qui nous rappelle : "en mai, fais ce qu'il faut pour tes impôts" !

Puisque la période actuelle laisse quelques disponibilités pour bien étudier sa fiscalité, profitons-en pour faire un rapide tour d'horizon des dispositifs qui permettent de réduire son imposition. Si une réduction vient se soustraire au montant de l'impôt, la part qui excède le total à payer s'efface. En revanche, le crédit d'impôt peut être remboursé même s'il dépasse la somme à régler à l'administration fiscale, ou que la personne n'est pas imposable. Une fois ces précisions rappelées, il ne reste plus qu'à vérifier si vous pouvez bénéficier de cadeaux fiscaux.

• Travaux de rénovation énergétique : il s'agit du CITE (Crédit d'impôt pour la transition énergétique) égal à 30 % du montant des dépenses payées pour améliorer la performance énergétique de son logement (système de chauffage, isolation des parois opaques, fenêtres isolantes…). Les dépenses réalisées au titre d'une période de 5 années ne peuvent excéder 8 000 euros pour une personne seule et 16 000 euros pour un couple.

• Défiscalisation immobilière : cela concerne les investissements immobiliers consentis au titre du dispositif Pinel. La réduction d'impôt représente 12, 18 ou 21 % du prix du logement dans la limite de 300 000 euros. Cet avantage se répercute au niveau de la déclaration sur une période de 6, 9 ou 12 ans, durée correspondant à la mise en location du bien.

• Dons aux associations : la réduction s'élève à 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % du revenu imposable. Pour les organismes d'aide aux personnes en difficulté, cela représente 75 % des dons, dans la limite de 529 euros pour l'imposition de revenus 2015.

• Parts de FCPI et FIP : les fonds communs de placement dans l'innovation (FCPI) ou fonds d'investissement de proximité (FIP) autorisent une réduction d'impôt de 18 % du montant des versements, dans la limite de 12 000 euros pour les contribuables seuls, et de 24 000 euros pour une imposition commune.

Info utile ! La date limite de dépôt pour la déclaration de revenus 2016 sous format papier est fixée au mercredi 18 mai 2016.
Pour déclarer ses revenus via Internet, en fonction du numéro de département de résidence du contribuable, le calendrier est le suivant :

  • du 01 au 19 (zone 1) : mardi 24 mai à minuit
  • du 20 au 49 (zone 2) : mardi 31 mai à minuit
  • du 50 au 974/976 et non-résidents (zone 3) : mardi 7 juin à minuit.

CR

  •  Imprimer