Par Marie Christine Ménoire, le 2 Décembre 2014 dans J'ACHETE - J'achète dans le neuf

Choisir le bon constructeur est la base d'un projet réussi. Mais quels sont les critères à examiner pour être certain de ne pas se tromper ? Voici quelques "astuces" qui pourront vous aider dans votre choix.

Choisissez votre constructeur : faites jouer la concurrence

Malfaçons, factures majorées, chantier pas terminé, retard de livraison... pour éviter ce scénario catastrophe, mieux vaut, dès le départ, s'entourer de toutes les précautions en choisissant le bon interlocuteur.

Ne vous limitez pas à l'agence au coin de votre rue. Faites jouer la concurrence. Élargissez votre champ d'investigation et faites le tour des constructeurs de votre ville, département et pourquoi pas de votre région.

Ne vous éloignez pas trop cependant, car seuls les constructeurs "locaux" connaissent les spécificités du secteur en matière de construction (choix des matériaux, style architectural...). La proximité vous permettra également d'être plus facilement associé aux différentes étapes de votre projet.

Mais attention aux constructeurs trop sollicités : il n'auront pas toute la disponibilité que vous voudriez pour suivre votre chantier.

Choisissez votre constructeur : soyez curieux

Sans pour autant douter de tout et de tout le monde, prendre un minimum de renseignements sur les constructeurs que vous aurez retenus peut être une sage précaution.

Et mine de rien, cela vous rassurera par la même occasion. Le bouche à oreille est une bonne méthode pour glaner les renseignements cherchés. Mais cela ne suffit pas. Vos investigations devront aller plus loin. Renseignez-vous notamment sur la "santé" financière du constructeur et sa solvabilité. Avouez que ce serait dommage que l'entreprise dépose le bilan avant d'avoir terminé les travaux.

Pour obtenir ces informations, vous pouvez contacter le tribunal de commerce ou consulter les sites infogreffe.fr ou Societe.com.

Choisissez votre constructeur : allez sur le terrain

Ne vous fiez pas uniquement aux slogans et aux belles photos des plaquettes commerciales et publicitaires. Souvent, elles ne reflètent pas la réalité. Rendez-vous sur place et demandez à visiter des maisons déjà construites.

Vérifiez la réputation du constructeur et mesurez sa notoriété. Cherchez les propriétaires qui ont eu recours à ses services et discutez avec eux. Sont-ils satisfaits de la qualité des prestations ? Les travaux et l'après-livraison se sont-ils bien déroulés ? Les normes sont-elles respectées ? Consultez également le site internet du constructeur et les forums (libre à vous ensuite de faire le "tri" entre les remarques qui vous semblent justifiées ou pas).

L'ancienneté peut être également un bon critère de référence et une garantie quant à ses compétences et sa solidité financière. C'est vrai, cela va vous demander du temps. Mais le jeu en vaut la chandelle !

Choisissez votre constructeur : demandez des garanties

Assurez-vous que le constructeur que vous aurez choisi travaille sous le régime du contrat de construction de maison individuelle (CCMI). Ce contrat, réglementé par la loi de 1990, sera un gage de sécurité pour vous.
Vérifiez bien que le constructeur détient :
  • une garantie de livraison, souscrite par le constructeur ou l'entrepreneur, soit auprès d'un établissement de crédit soit auprès d'une assurance, qui vous garantit contre les risques de mise en liquidation ou redressement judiciaire du constructeur, du non respect du délai prévu au contrat ou de la mauvaise exécution des travaux. En cas de défaillance du constructeur, l'organisme auprès duquel est souscrite l'assurance mettra le constructeur en demeure de terminer les travaux ou de trouver une autre entreprise pour prendre le relais.
  • Une garantie décennale. Tout constructeur est responsable des dommages, même résultant d'un vice du sol, qui compromettent la solidité de l'ouvrage ou qui, l'affectant dans l'un de ses éléments constitutifs ou l'un de ses éléments d'équipement, le rendent impropre à sa destination (article 1792 du Code civil). Une présomption de responsabilité pèse sur lui pendant les dix ans qui suivent la réception des travaux (article 1792-4-2).     Elle garantit la réparation des dommages qui se produisent après la réception des travaux, sans attendre une décision de justice.

Choisissez votre constructeur : des gages de sérieux

Certaines entreprises de construction s'engagent dans la marque "NF Maison Individuelle" (elle atteste que la maison sera construite conformément aux règles fixées par les normes Afnor. C'est une garantie nationale) ou adhèrent à l'association "Maison de Qualité".

Parallèlement, les constructeurs peuvent se voir décerner des trophées délivrés par des experts dans le domaine de la construction. Ils attestent du professionnalisme et savoir-faire des entreprises récompensées.

Le contrat de construction

C'est votre meilleur allié. Le contrat de construction scelle noir sur blanc tous les aspects de votre accord avec le constructeur : du descriptif complet et détaillé de la construction, aux modalités de paiement en passant par les garanties qui vous protègent en cas de soucis.

Avant de le signer, prenez le temps de le lire à tête reposée et d'en examiner les moindres détails. Autre "confort" pour vous : la possibilité de changer d'avis. Le lendemain de la première présentation de la lettre recommandée signifiant que le contrat est signé, vous bénéficiez d'un délai de réflexion de 7 jours durant lequel vous pouvez encore vous rétracter.
  •  Imprimer