Par Marie Christine Ménoire, le 20 Décembre 2012 dans J'ACHETE - J'achète dans le neuf

Passage obligé dès que la surface de construction dépasse 170 m2, l'architecte a de multiples talents. Il sera à votre écoute pour que votre rêve devienne réalité... et que votre projet ne ressemble à aucun autre.

L'architecte est un homme de terrain

On imagine l'architecte toujours assis derrière sa table de dessin, crayons et règles à la main ou sur son ordinateur.Cela fait certes partie de son métier, mais il ne reste pas cantonné dans son bureau. Loin de là. L'architecte est aussi un homme de terrain.

Il est le maître d'oeuvre de votre projet. C'est-à-dire qu'il va le concevoir et le suivre dans ses moindres détails, jusqu'à la fin du chantier.

En relation étroite avec les professionnels du bâtiment, aucune décision importante ne pourra être prise sans son accord.

De multiples talents

Doté d'un sens aigu de la création et de l'observation, l'architecte est amené à suivre de très près tout ce qui touche au design, aux nouvelles normes et méthodes de construction, aux tendances du moment. Il a également le sens des affaires et de la négociation... et même des notions de droit.

L'architecte doit savoir tout faire : écrire (correspondances avec ses clients ou les administrations, documenter les aspects de son projet...), dessiner, parler (pour présenter son projet, discuter des options possibles, comparaître à titre d'expert...). Il doit aussi calculer pour maîtriser les règles physiques de la construction, préparer des budgets précis et comprendre les analyses relatives aux diverses charges d'un immeuble, gérer son cabinet ou son entreprise.

Un métier à responsabilité

Outre le respect des règles de la construction et de l'urbanisme, l'architecte doit également présenter et réaliser un projet conforme aux attentes de son client. Il a également un devoir de conseil sur les conséquences de telle ou telle option. Sa responsabilité professionnelle peut donc être engagée à plusieurs niveaux en cas de désordres ou de malfaçons.

Le coût d'un architecte

Le principe veut que les honoraires de l'architecte soient librement négociés entre lui et son client. Ils seront mentionnés noir sur blanc dans le contrat qui les lie. Il indiquera également les missions de l'architecte et les conditions d'exécution de celles-ci...

Globalement, le coût d'intervention de l'architecte dépendra essentiellement de l'ampleur, de la complexité et du coût des travaux engagés.

Obligatoire dès 170 m2 de surface

La loi sur l'architecture de janvier 1977 oblige à recourir aux services d'un architecte dès que la surface de la construction envisagée est d'au moins 170 m2.

Dans le cas d'une rénovation ou de l'extension d'un bâtiment existant, son intervention est également obligatoire si la surface globale après travaux dépasse 170 m2.

Au-dessous de ce seuil, son intervention peut cependant être utile si vous voulez être sûr que votre construction est conforme aux contraintes d'urbanisme notamment.
  •  Imprimer