Par Christophe Raffaillac, le 24 Août 2015 dans J'ACHETE - Je deviens propriétaire

Tels des quadras qui n'auraient pas pris une ride, les maisons du milieu des années 70 restent au goût du jour ! Leur architecture et la RT 1974 n'y sont pas étrangères. Mais découvrons tous les secrets de leur belle longévité...

À l'époque de la "chasse au gaspi"

C’est en 1974, à la suite du 1er choc pétrolier de 1973, que les Pouvoirs publics de l’époque s’interrogent sur les économies d’énergie à réaliser en matière de logement. Adoptée dans l’urgence, face à la hausse du prix des hydrocarbures, la RT 1974 (Réglementation thermique) fait son apparition. Elle s’applique à l’ensemble des bâtiments d’habitation neufs. Elle prévoit une réduction de la consommation énergétique de 25 % par rapport aux normes en vigueur depuis la fin des années 1950. Elle instaure le coefficient G, pour “déperdition globale”, qui mesure la perte d’énergie rapportée au volume habitable du bâtiment. Il s’exprime en watt par mètre cube pour une variation d’un degré kelvin entre la température extérieure et intérieure (W/m3.°K).

Des techniques de construction innovantes !

Avec leurs lignes contemporaines, leurs matériaux nobles et le principe de leur réglementation thermique innovante, les maisons construites au milieu des années 70 ont laissé leur empreinte dans le paysage immobilier. À partir de 1974, la règlementation thermique prévoit que toutes les constructions neuves doivent disposer d’une isolation, ce qui n’était pas le cas avant cette date.

Cela se traduit par la mise en oeuvre des équipements suivants :

  • pause d’isolant de type laine de verre ou laine de roche contre les parois opaques ;
  • l’introduction des fenêtres à double-vitrage ;
  • ou encore le réglage automatique du système de chauffage…

Que de progrès réalisés grâce aux différentes réglementations thermiques ! Pour mémoire, avant 1974, un logement neuf consommait 372 kWh/m²/an alors qu’actuellement, la RT 2012 fixe un seuil de 50 kWh/m²/an !

Une qualité testée et approuvée

Les systèmes constructifs imposés par la RT 1974 ont donné lieu à des bâtiments plus performants… qui ont bien traversé le temps. Ce qui, au moment d’acheter un bien datant du milieu des années 70, ne doit pas manquer de nous interpeller sur ses qualités intrinsèques et son niveau de prix. À condition de vérifier que les isolants ne sont pas tassés derrière les doubles cloisons (à l’aide d’une caméra), la maison ne nécessitera pas de gros travaux de rénovation.

  •  Imprimer