Par Marie Christine Ménoire, le 28 Janvier 2015 dans J'ACHETE - Je finance mon projet

Très apprécié, largement utilisé et fortement regretté, le Prêt à taux zéro fait un retour remarqué en ce début d'année. Il permet, à nouveau, d'acheter dans l'ancien. Et même s'il est plus encadré que par le passé, sa version 2015 permet de financer son achat immobilier à moindre coût.

PTZ dans l'ancien : les conditions pour en bénéficier

Abandonné en 2012, le PTZ dans l'ancien revient sur le devant de la scène dans près de 6 000 communes.

En plus de conditions spécifiques à l'immobilier neuf, le PTZ fixe de nouvelles règles pour acheter dans l'ancien.
Les nouveaux critères prévoient notamment que :

  • le bien acheté se situe dans une commune rurale ou une agglomération de moins de 10 000 habitants (avec un niveau de vacance  supérieur ou égal à 8 % et disposant d'un minimum d'équipements), dont la liste est fixée par arrêté ;
  • des travaux de rénovation énergétique ou de modernisation (création de surfaces habitables, assainissement...) représentent au moins 25 % du coût total d'acquisition ;
  • le chantier soit achevé dans les 3 ans qui suivent l'obtention du prêt ;
  • et enfin que les factures des artisans soient transmises à l'établissement de crédit à la fin des travaux.

PTZ dans l'ancien : une formule idéale pour les primo-accédants

Que ce soit dans le neuf ou l'ancien, le PTZ est destiné aux primo-accédants. Son montant varie selon plusieurs critères : la localisation du logement, le coût de l'opération ou encore le montant des revenus de l'emprunteur. La durée de remboursement du prêt dépend également des revenus et dure, en fonction des situations, de 12 à 25 ans.
Ce qui permet de bénéficier d'un prêt de 18 000 à 89 700 euros en fonction du profil de l'acheteur.

PTZ dans l'ancien : où faut-il acheter ?

Pour savoir si votre commune est éligible au PTZ dans l'ancien, consultez le site :
www.territoires.gouv.fr/ptz-rural-pres-de-6-000-communes-concernees

Bon à savoir

La loi de finances pour 2015 prolonge le PTZ jusqu'au 31 décembre 2017 et procède à certains assouplissements, notamment la suppression de la condition de performance énergétique.
  •  Imprimer