Par Marie Christine Ménoire, le 21 Octobre 2013 dans J'ACHETE - Je finance mon projet

Allongement de la durée de vie oblige, les seniors ont de plus en plus de projets. Achat d'une résidence secondaire, investissement immobilier, travaux dans la résidence principale... cela suppose souvent un prêt à la clé.

Des prêts sur mesure pour emprunteurs seniors

Mais aujourd'hui, l'âge n'est plus un obstacle ! Finie l'époque où les projets des seniors pouvaient rebuter bien des banquiers ! Ces derniers font même les "yeux doux" aux quinquas et à leurs aînés.

L'allongement de l'espérance de vie, mais aussi leur situation bancaire généralement stable, que vient booster un bon apport personnel (économies, placements), en sont les principales raisons.
Une relation "gagnant-gagnant" d'autant que plus l'apport personnel est important, plus le taux est attractif !

Pour octroyer un prêt, les banques ne s'attacheront pas aux mêmes critères si vous avez 25 ans ou 60 ans et plus. La retraite est, en effet, souvent synonyme de baisse du train de vie.

Certains organismes, conscients de cette situation, ont créé des prêts adaptés, prévoyant une baisse de la mensualité lors du départ en retraite. Ainsi, même si le crédit a été souscrit quelque temps avant, l'emprunteur ne sera pas "pénalisé" puisque les mensualités tiendront compte des possibilités de remboursement présentes et futures.

Âge et santé : la convention Aeras vous protège

Il y a encore peu de temps, les seniors de santé fragile se voyaient fermer tout accès au crédit immobilier. Depuis 2007, par la convention Aeras, banquiers et assureurs se sont engagés sur plusieurs points :

- apporter une réponse plus rapide aux demandes. La durée de traitement ne peut excéder 5 semaines à compter du jour de réception du dossier ;

- respecter la confidentialité des informations médicales ;

- motiver toute réponse négative par écrit ;

- rechercher des solutions alternatives en cas de refus en proposant des garanties adaptées (caution d'une personne solvable, hypothèque d'un bien immobilier...).

Confiez votre projet à un courtier

De par sa position privilégiée, le courtier vous proposera les meilleures offres du marché, grâce aux accords négociés avec des banques partenaires. Il vous aidera également à trouver l'assurance décès-invalidité adaptée.

Passé un certain âge, cela devient plus difficile et surtout plus onéreux. Plus l'âge de l'emprunteur est avancé, plus la prime est élevée et supérieure à celle des contrats classiques, pour des emprunteurs plus jeunes.

La solution : opter pour une délégation d'assurance. Le courtier vous proposera de souscrire une assurance emprunteur auprès d'un autre établissement que la banque où vous allez signer votre prêt immobilier. Ce contrat sera individuel, mieux adapté à votre profil, offrira une couverture plus large, avec moins de cas d'exclusions et surtout un coût plus faible...

Bon à savoir !
Proposé par le Crédit Foncier, le prêt viager hypothécaire est une formule qui permet au propriétaire d'obtenir un prêt versé sous forme de capital ou rente viagère.  Il est garanti par une hypothèque constituée sur le bien de l'emprunteur. Le montant maximal emprunté est déterminé en fonction de l'âge, de l'estimationdu bien...

VIDEO : Interview de Cafpi

Les courtiers en crédit immobilier et l'actualité des taux (octobre 2013)

Interview de Bruno Rouleau Responsable Grands Accords et Économique Sociale - CAFPI N°1 des courtiers


  •  Imprimer