Par Marie Christine Ménoire, le 17 Mai 2013 dans J'ACHETE - Je finance mon projet

Face à la baisse du taux de rendement du Livret A, le Plan d'épargne logement (PEL) peut être une solution de placement pour vos économies.

Le PEL a un rendement de 2,5 % brut

Un des attraits du PEL réside dans son taux de rendement nettement supérieur à celui du Livret A (1,75 %). Ce taux restera identique tout au long de la durée de votre placement (à la différence du Livret A dont le taux peut varier deux fois par an, en fonction de l'inflation).

Le PEL est presque net d'impôt

Durant les douze premières années de détention du PEL, les intérêts sont exonérés d'impôt sur le revenu. Vous devrez cependant vous acquitter, tous les ans, des prélèvements sociaux (15,5 % actuellement), ce qui portera la rémunération nette du PEL à 2,11 %. La prime d'État est également exonérée d'impôt sur le revenu, mais est soumise à ces prélèvements.

Le PEL ne nécessite qu'une faible mise de départ

225 ? suffisent pour ouvrir un PEL. Ensuite, vous vous engagez à verser au minimum 540 ? par an, ce qui représente 45 ? par mois (ou 135 ? par trimestre ou encore 270 ? par semestre). Vous pouvez également effectuer des versements exceptionnels à tout moment. Le montant total des versements étant plafonné à 61 200 ? (hors intérêts capitalisés), soit trois fois plus que le plafond du Livret A (22 950 ? depuis le 1er janvier 2013).

Le PEL vous offre une prime à la clé

Outre le fait d'être un bon point dans votre apport personnel, vous pourrez, dès les 3 ans du PEL, demander un prêt pouvant atteindre 92 000 ? maximum, au taux fixe et connu à l'avance de 4,20 % (taux brut en vigueur au 1er janvier 2013, hors assurance, pour un PEL ouvert depuis le 1er janvier 2013).
Ce prêt est réservé au financement d'une opération concernant une résidence principale (achat, construction, extension, rénovation...).
En cas de demande de prêt, vous pouvez bénéficier d'une prime d'État, égale aux 2/5 des intérêts.
Son montant pourra atteindre 1 525 ? si l'opération concerne un bien répondant à certaines conditions de performance énergétique. Si ce n'est pas le cas, la prime est plafonnée à 1 000 ?.


  •  Imprimer

A lire aussi