Par Nathalie Duny, le 21 Février 2017 dans J'ACHETE - Je recherche avec mon notaire

Une prospection bien organisée, agrémentée des conseils de votre notaire, le tout accompagné d'ingrédients innovants comme 36h immo ou exaltant telles les enchères, suffiront pour concocter une acquisition aux "petits oignons". 3 recettes à tester.

Si 2016 nous a réservé de bonnes surprises, avec au menu des prix alléchants et des taux de crédits très appétissants, 2017 pourrait ne pas nous proposer une carte aussi attractive ! Dans bon nombre d'agglomérations, la formule pour acheter se montre moins avantageuse pour les primo accédants. En effet, au moment de faire leur marché, ils constateront la flambée des prix dans les grandes villes et des rabais moins généreux sur la marchandise en stock. D'autant qu'il leur faudra débourser un peu plus au moment d'emprunter, car les banquiers ne font plus d'aussi belles ristournes sur les taux de crédit. Ils apprécieront donc le prêt à taux zéro qui allège bien l'addition. Quant aux investisseurs, qui achètent pour louer, ils devront composer avec les mêmes ingrédients. C'est toujours le Pinel, dispositif de défiscalisation immobilière, qui leur permettra d'avoir la cerise sur le gâteau. Dans ces conditions, quelles recettes faut-il tester pour se mitonner un beau projet immobilier à moindres frais ? Réponse avec immonot.


Recette 1 : Les secrets de la négociation notariale

Cette recette pour acheter ne requiert qu'un seul intervenant, le notaire. Elle nécessite par conséquent moins de temps. D'autre part, elle réclame moins d'argent, puisque les honoraires de négociation appliqués par les notaires restent parmi les plus avantageux du marché. Ils s'élèvent à environ 3,5 % du prix d'acquisition. Sans oublier toute la sécurité juridique associée à cet achat immobilier. Et le succès est assuré !
Je suis les conseils du notaire !
  • Prenez rendez-vous avec le service négociation de l'étude. Vous y rencontrerez des professionnels de l'immobilier en mesure de vous proposer des biens et de vous conseiller sur l'opportunité d'acheter. En fonction de vos aspirations et de vos critères de sélection, ils vous proposeront de visiter des maisons ou appartements.
  • Comparez les prestations associées à chaque bien.  Retenez que l'emplacement s'avère un paramètre clé. Meilleur il sera et plus importante sera la plus-value réalisée.
  • Faites une offre de prix. Les annonces immobilières constituent une invitation à entrer en pourparlers en vue de négocier. Même si les notaires s'efforcent de proposer le bien au prix du marché en réalisant une expertise immobilière.
  • Achetez à moindre coût. Certes, les honoraires de négociation des notaires ne sont plus réglementés, mais ils restent modérés en comparaison avec ceux pratiqués par les autres professionnels de l'immobilier. Ils se situent entre 3 % et 4 % du prix d'achat.
  • Réussissez votre projet immobilier. Pas de mauvaise surprise à l'arrivée, puisque le notaire offre de nombreuses sécurités au plan juridique, avec l'avant-contrat qui précise toutes les caractéristiques de la vente (purge de l'état hypothécaire, droit à construire sur la parcelle, vérification de l'existence de droit de passage…).
Secrets de fabrication ! Le professionnalisme et les compétences juridiques du notaire vous permettront d'acheter en toute sécurité.

Recette 2 : L'achat connecté avec 36h immo

Voilà une formule qui séduira les plus pressés et permettra de bien maîtriser son budget. Avec la formule « 36h immo », l'achat immobilier s'effectue sur internet en quelques clics et ne dure que 36 heures. Mais comme il ne faut pas confondre vitesse et précipitation, cette acquisition avec « 36h immo » permet, bien sûr, de visiter avant de s'engager. Découvrons les étapes à suivre pour effectuer son achat immobilier.
J'achète au juste prix en 36 heures
  • Rendez-vous sur le site immonot.com, rubrique « Ventes interactives 36h immo » en page d'accueil et découvrez l'ensemble des biens proposés à la vente.
  • Contactez l'étude qui propose la vente « 36 h immo » pour disposer de plus d'informations sur la maison et son environnement.
  • Si le produit vous intéresse, participez à une visite groupée - avec les autres acquéreurs potentiels - pour vous faire une idée précise (situation, surface, état, travaux éventuels). À cette occasion, si vous envisagez de vous porter acquéreur, demandez au négociateur de vous attribuer un numéro d'agrément qui vous permettra de participer à la vente interactive « 36h immo ».
  • Le jour du début des offres, connectez-vous à votre espace privé sur immonot et proposez le prix que vous estimez être le bon. La « première offre possible » constitue un prix d'appel, généralement en dessous de la valeur du marché, qui incite les acquéreurs à faire monter les enchères. Pour que la transaction se réalise, il faut que le prix atteigne « la valeur de présentation », qui correspond à ce que le vendeur souhaite obtenir à minima. Si le bien constitue une vraie opportunité, le prix de vente final peut dépasser cette valeur, sachant qu'il s'agit généralement d'une bonne affaire compte tenu de la forte demande.
  • Validez le clic final qui fera de vous le nouveau propriétaire et signez le compromis de vente avec le notaire, comme pour une transaction classique.
  • Prenez rendez-vous avec le notaire pour la signature de l'acte définitif, ce qui vous permettra de devenir propriétaire en 8 semaines en moyenne.
Secrets de fabrication ! La vente 36h immo permet d'acheter un bien d'entrée de gamme ou d'exception à des prix défiant toute concurrence. Les offres des autres acheteurs permettent de se situer pour décider de faire monter les enchères ou non.

Recette 3 : De bonnes affaires aux enchères

Plutôt originale, cette recette permet de goûter au savoir-faire du notaire en matière de ventes aux enchères. La formule est d'autant plus intéressante que les biens proposés ne se retrouvent que dans les salles de ventes notariales. Ils s'ajoutent à l'offre immobilière des notaires déjà très attractive, et promettent de réaliser de bonnes affaires. La mise à prix s'effectue généralement à 30 % en dessous de la valeur d'estimation sur le marché. Sachant que l'on trouve tout type de produit, maison, appartement, locaux commerciaux… sur l'ensemble du territoire, il y a vraiment de quoi se laisser tenter ! Alors, adjugé, vendu.
Je surveille les ventes notariales
  • Renseignez-vous auprès de la Chambre de notaires de votre département pour connaître les séances prévues.
  • Profitez-en pour visiter le bien qui vous intéresse et consulter les cahiers des charges disponibles auprès du notaire en charge de la vente.
  • Contactez le notaire pour connaître le montant prévisionnel des frais d'acquisition, auxquels s'ajoutent les frais de mise en vente (coûts engendrés par la préparation de la vente aux enchères, de publicité et d'organisation des enchères).
  • Si vous recourez à un prêt bancaire, assurez-vous du financement de votre acquisition immobilière avant la séance d'adjudication.
  • Le jour J de la vente, vous portez les enchères tout en levant votre numéro de badge et en annonçant votre prix.
  • Surveillez l'extinction des feux, puisque les ventes se font généralement à la bougie. Lorsque les 2 feux se sont éteints successivement, si aucun acheteur ne fait monter les enchères, l'adjudication est prononcée au dernier et au plus offrant des enchérisseurs.
  • Remettez votre chèque de banque qui fait de vous le propriétaire du bien le jour même de la vente.
  • Vous disposez de 45 jours pour régler votre acquisition, sachant qu'il faut compter un délai de surenchère de 10 jours pour être certain de votre acquisition.
Secrets de fabrication ! Les enchères donnent accès à des biens que l'on ne trouve pas dans le circuit de vente classique.
  •  Imprimer